Comment présenter une activité Montessori à la maison ?

Comment présenter une activité Montessori à la maison ?

Les activités Montessori sont spécifiques, car elles respectent les principes fondateurs de l’éducation Montessori.

Ainsi, elles sont menées par l’enfant afin de favoriser l’autonomie et la concentration. En ce sens, l’enfant peut s’auto-corriger. De surcroît, elles sont pratiques (en mobilisant les sens). Enfin, elles se concentrent sur un unique concept dans le but de faciliter les apprentissages.

Les activités Montessori sont également caractérisées par leur mode de présentation. En effet, la présentation des activités et du matériel est un élément important de la formation des éducatrices. Cela fait partie de leurs critères d’évaluation.

 

Lorsque l’on réalise une activité à la maison

Il n’est pas toujours évident de mettre en place les mêmes dispositions dans la mesure où les distractions peuvent être nombreuses. De plus, l’enfant est souvent moins attentif, notamment parce qu’il n’est pas dans la posture explicite de l’apprenant comme à l’école face à l’éducatrice.

Cependant, il ne faut pas s’en inquiéter, cela est tout à fait normal. En tant que parent, nous ne devons pas nous focaliser sur ces détails pratiques et nous contraindre à reproduire « parfaitement » ces préceptes : la maison n’est pas l’école.

En outre, Maria Montessori écrivait d’ailleurs qu’elle avait essayé de ne pas trop donner de détails « sur la manière de donner des leçons » afin de permettre à l’adulte de s’adapter à la personnalité de l’enfant. Elle craignait également de voir ses conseils, qui visaient à nous aider, se transformer en contraintes et en obstacle.

 

Quelques conseils 

Ainsi, aujourd’hui, nous vous proposons quelques conseils qui, on l’espère, pourront vous aider à présenter une nouvelle activité Montessori à votre enfant :

  • Essayez de vous entraîner seul afin de fluidifier votre présentation et qu’il n’y ait pas de matériel superflu ou manquant. Vous saurez mieux capter l’attention de l’enfant. Cette étape n’est pas toujours possible dans la mesure où certaines activités sont spontanées ;
    Par exemple, vous êtes dans la cuisine et votre enfant souhaite utiliser le presse-ail. Ce n’est pas grave, il vaut mieux se lancer et ainsi éviter d’étouffer le désir d’apprentissage de l’enfant.
  • Déposez tout le matériel dont vous avez besoin sur un plateau. Généralement, la présentation se fait de droite à gauche afin de développer les compétences nécessaires à l’apprentissage de l’écriture et de la lecture ;
  • Demandez à l’enfant d’essayer de nommer le matériel. Enseignez-lui les mots qu’il ne connaît pas ;
  • Lorsque l’enfant est calme, présentez lui l’activité en faisant des gestes lents et précis. N’hésitez pas à faire des petites pauses entre les différentes étapes afin qu’il puisse retenir l’ensemble de la séquence.
    Lorsque l’enfant est en pleine période du langage, évitez de trop parler pendant la présentation. Sinon, il risquerait de se focaliser uniquement sur vos mots et pas sur l’activité ;
  • Ensuite, il est temps de laisser l’enfant pratiquer seul. Beaucoup de jeunes enfants aiment explorer en autonomie. Si l’enfant ne reproduit pas exactement ce que vous lui avez montré, laissez-le faire. Il apprendra en faisant des essais et des erreurs. Si l’enfant a besoin d’aide, vous pouvez lui montrer le geste à nouveau ;
  • Observez votre enfant faire. C’est une source précieuse d’informations ;
  • Lorsque votre enfant est concentré et absorbé par l’activité, vous pouvez vous éloigner et le laisser travailler en autonomie ;
  • Quand il a terminé, montrez-lui comment ranger l’ensemble du matériel en décomposant lentement vos mouvements.
    Que faire si l’enfant n’est pas réceptif ? Si votre enfant n’est pas intéressé, l’activité est peut-être trop simple ou l’environnement est peut-être trop distrayant (télévision, jouets en évidence, …). Ne le prenez pas personnellement. Déposer l’activité sur une étagère afin que l’enfant puisse la saisir dans les jours qui suivent s’il le souhaite.
    Dans le deuxième cas, réessayez plus tard dans un environnement plus calme. Si vous disposez d’un espace suffisant, il est judicieux de dédier un espace spécifique et adapté dans la maison à ces activités éducatives.
Retour au blog

Partagez-nous vos questions et réflexions sur cet article !